décembre 4, 2022

WinField United lance l’adjuvant UltraLock pour une meilleure gestion des mauvaises herbes

WinField United lance l'adjuvant UltraLock pour une meilleure gestion des mauvaises herbes

Cette saison apportera une variété de défis, mais la lutte contre la résistance des mauvaises herbes et les problèmes de chaîne d’approvisionnement sont les plus importants pour le contrôle des mauvaises herbes. En cas de pénurie et d’augmentation des prix des intrants, il est plus important que jamais de choisir ce qui va dans le réservoir pour protéger votre culture et vos résultats.

Le nouvel adjuvant UltraLock, un adjuvant tout usage contre la dérive et le dépôt, exclusif à WinField United, s’attaque à la résistance aux herbicides, améliorant la prévention de la dérive des herbicides et aidant les producteurs à mieux contrôler les mauvaises herbes.

« Notre équipe à WinField United peut aider les détaillants et les agriculteurs à naviguer dans les méandres de la chaîne d’approvisionnement pour trouver la bonne solution herbicide avec l’expertise agronomique pour aider à tirer le meilleur parti de leurs intrants « , dit Andy Braunshausen, vice-président du marketing de la protection des cultures pour WinField United.

Selon une étude de la Southern Illinois University, pour chaque pouce de croissance des mauvaises herbes, les agriculteurs perdent en moyenne 4,8 boisseaux de rendement. Aux prix actuels, cela représente un manque à gagner de 30 à 60 $ par acre.

UltraLock joue un rôle clé dans la gestion de la prolifération des mauvaises herbes. Il combine un agent exclusif de réduction de la dérive (DRA) avec InterLock, une technologie de réduction de la dérive (DRT), pour améliorer le dépôt de la pulvérisation. Il en résulte une couverture foliaire supérieure de 20 % à celle des autres DRA, ce qui permet à une plus grande quantité de produit d’être interceptée par la plante pour un meilleur contrôle des mauvaises herbes.

Compatible avec tous les programmes d’herbicides, UltraLock permet d’améliorer la profondeur du couvert végétal en veillant à ce qu’une plus grande quantité de matière active atteigne la cible pour des applications plus efficaces, ce qui permet de lutter contre la résistance aux herbicides. Cela inclut la réduction de la dérive du dicamba grâce à sa formulation en attente de brevet.

Il y a beaucoup de composants que les producteurs doivent inclure dans leurs mélanges en cuve, ce qui peut être difficile, surtout avec les problèmes de chaîne d’approvisionnement. Choisir le bon adjuvant peut aider à alléger certaines contraintes d’approvisionnement en herbicides, mais cela peut aussi faire la différence entre 50 % et 90 % de contrôle des mauvaises herbes.

 » L’utilisation de pleines doses d’herbicides avec des adjuvants de qualité améliore la couverture foliaire, et l’efficacité des herbicides peut faire en sorte que les approvisionnements limités aillent plus loin « , souligne Braunshausen. « Réussir une application dès la première fois avec des herbicides résiduels et les bons adjuvants est crucial pour réduire la compétition entre la culture et les mauvaises herbes, diminuer les espèces de mauvaises herbes présentes et réduire la distribution des graines de mauvaises herbes pour améliorer le contrôle et optimiser les rendements. »

UltraLock est disponible pour les agriculteurs dès maintenant pour la saison de croissance 2022.