août 4, 2022

Un groupe de réflexion constate le taux d’inflation alimentaire annuel le plus élevé depuis 14 ans

Un groupe de réflexion constate le taux d'inflation alimentaire annuel le plus élevé depuis 14 ans

Les prix des denrées alimentaires aux États-Unis vont augmenter d’au moins 4,2 % cette année, sous l’effet des prix élevés de l’énergie et des produits de base, a indiqué mercredi un groupe de réflexion de l’Université du Missouri. Le directeur du groupe, Pat Westhoff, a déclaré que le chiffre réel pourrait être encore plus élevé.
« Je ne vous donnerai pas de chiffre précis, mais on peut dire sans risque de se tromper que si nous établissions une nouvelle base de référence aujourd’hui, nous afficherions presque certainement un taux plus élevé », a déclaré M. Westhoff, qui dirige l’Institut de recherche sur les politiques alimentaires et agricoles (FAPRI). « Étant donné où nous commençons l’année, les chiffres d’une année sur l’autre devraient baisser très fortement dans les mois à venir pour obtenir un taux annuel de 4,2 %. »
À 4,2 % en 2022, le taux d’inflation alimentaire américain serait le plus élevé depuis le taux de 5,5 % de 2008. Le FAPRI, comme l’USDA, compare la moyenne des augmentations des prix alimentaires d’une année à la moyenne de l’année précédente pour produire son taux annuel estimé d’inflation alimentaire. Selon le FAPRI, les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 3,9 % l’année dernière.
« La hausse des prix des produits agricoles de base et de l’énergie causée par la guerre en Ukraine pourrait rendre plus difficile le retour de l’inflation alimentaire à la consommation à des niveaux normaux à l’avenir », a déclaré le FAPRI dans son rapport sur les perspectives du marché agricole américain. « Les prix de la viande ont mené la tendance à l’augmentation de l’inflation alimentaire ces dernières années, mais le coût d’autres produits alimentaires a également augmenté ces derniers mois. (…) Les consommateurs américains ont recommencé à dépenser une plus grande partie de leur budget alimentaire pour se nourrir à l’extérieur de chez eux, les restrictions liées à la pandémie s’atténuant.  »
Les économistes de l’USDA prévoient une inflation alimentaire de 3 % cette année, ce qui constituerait la troisième année consécutive d’augmentation supérieure à la moyenne. Normalement, les prix des aliments augmentent en moyenne de 2,4 % par an.
L’indice des prix à la consommation, publié par le ministère du travail, indique que l’inflation a atteint 7,9 % au cours de l’année qui s’est terminée en février. L’IPC compare les prix actuels avec ceux du mois précédent et ceux de l’année précédente.
Dans son rapport de base sur l’agriculture, le FAPRI prévoit une augmentation de 7 % des dépenses de production agricole cette année, à 420 milliards de dollars, « en grande partie à cause de la hausse des prix des aliments pour animaux et des engrais ». La prévision était basée sur les conditions en janvier, avant l’invasion de l’Ukraine.
« La guerre en Ukraine a entraîné de fortes augmentations des prix du pétrole brut et devrait entraîner des dépenses de production agricole encore plus élevées », a déclaré FAPRI en ouverture de son rapport.
Le rapport du FAPRI est disponible ici.