septembre 27, 2022

Pression intense sur les terres et l’eau pour l’agriculture

Pression intense sur les terres et l'eau pour l'agriculture

Un tiers des terres agricoles dans le monde, soit plus de 2 millions de miles carrés au total, souffre de la dégradation des sols causée par l’utilisation humaine, selon un rapport de la FAO sur la pression croissante sur les terres et l’eau pour la production alimentaire. « Les pressions exercées sur les sols, les terres et l’eau sont désormais intenses et nombre d’entre eux sont stressés au point de devenir critiques », écrit le directeur général de la FAO, Qu Dongyu, dans un avant-propos.
La totalité de l’approvisionnement alimentaire, à l’exception d’une infime partie, est produite sur la terre, mais il y a peu de marge de manœuvre pour accroître la superficie des terres utilisées à des fins agricoles. Les méthodes actuelles d’augmentation de la production ne s’avèrent pas durables, selon le rapport. « Les niveaux élevés de pollution et d’émissions de gaz à effet de serre poussent la capacité de production à sa limite et dégradent gravement les terres et les services environnementaux. »
La population mondiale étant en hausse, la demande de nourriture devrait augmenter de 50 %. La demande de nourriture se heurterait à l’impact du réchauffement climatique, qui pourrait modifier le régime des pluies et obliger à changer le mélange de cultures pratiquées au niveau régional.
La dégradation des sols est réversible mais nécessitera des réformes dans la manière dont les terres et l’eau sont administrées, selon le rapport. « La planification d’un moyen de sortir de cette spirale descendante de la dégradation des terres est prometteuse lorsqu’elle est associée à un financement climatique prospectif pour l’atténuation et l’adaptation. »
La pénurie d’eau met en péril la sécurité alimentaire mondiale ainsi que le bien-être de 3,2 milliards de personnes vivant dans des zones agricoles, indique le rapport.
« L’état des ressources mondiales en terres et en eau pour l’alimentation et l’agriculture : Des systèmes au point de rupture », est disponible ici.