janvier 28, 2022

Peu d’employés ne sont pas en conformité avec la loi, le taux de vaccination de l’USDA augmentant

Peu d'employés ne sont pas en conformité avec la loi, le taux de vaccination de l'USDA augmentant

Sept employés de l’USDA sur huit sont partiellement ou totalement vaccinés contre le COVID-19, et il y a peu de résistants à l’ordre du président Biden de se faire vacciner ou de demander une dérogation, a déclaré la Maison Blanche jeudi.
Un peu plus de 2 000 des 92 000 employés de l’USDA n’ont pas répondu à la directive présidentielle, selon les données de la Maison Blanche.
« Nous ne prévoyons pas de perturbation des opérations », a déclaré une porte-parole de l’USDA.
En novembre, les groupes d’agriculteurs et d’éleveurs se sont inquiétés d’une éventuelle pénurie d’inspecteurs des viandes ou d’interruptions de service dans les bureaux locaux de l’USDA si un nombre suffisant de travailleurs refusaient la vaccination.
Les agences fédérales mènent « de solides efforts d’éducation et de conseil comme première étape d’un processus d’application », a déclaré l’Office of Management and Budget (OMB) de la Maison Blanche.
L’application du mandat de vaccination sera retardée, pour la plupart, jusqu’en janvier. Certains travailleurs pourraient recevoir une lettre de réprimande dans l’intervalle. Le licenciement est une possibilité en cas de non-conformité.
Le taux de vaccination de l’USDA est passé à 88,1 %, soit une augmentation de 2 points de pourcentage, depuis la date limite du 22 novembre à laquelle les employés devaient recevoir au moins une dose de vaccin ou demander une exemption médicale ou religieuse.
« L’USDA est un exemple de réussite à cet égard – les exigences en matière de vaccination fonctionnent, et l’augmentation de la conformité au fur et à mesure que le processus se poursuit est exactement ce que nous avions prévu », a déclaré la porte-parole de l’USDA.
L’OMB a évalué le taux de conformité de l’USDA à 97,8 %, ce qui signifie que 2,2 % de ses employés, soit un peu plus de 2 000 personnes, n’étaient pas vaccinés ou n’avaient pas demandé de dérogation. Fin novembre, le taux de conformité était de 95,6 %.
Quelque 9,7 % des employés de l’USDA ont demandé ou reçu une dérogation. Les employés qui obtiendraient une dérogation seraient tenus de suivre les protocoles de l’USDA concernant le port de masques, la distanciation sociale et le dépistage du COVID-19.
Bien que son taux de vaccination ait augmenté, le taux de 88,1 % de l’USDA est le plus faible des 15 ministères fédéraux. Le deuxième plus faible taux est celui du ministère des Anciens combattants, avec 88,5 %.
Dans l’ensemble, 92,5 % des effectifs fédéraux, soit plus de 3,5 millions de personnes, ont été partiellement ou totalement vaccinés. Le taux de conformité dans l’ensemble du gouvernement fédéral était de 97,2 %.
Les républicains au Congrès, quant à eux, ont cherché à annuler un ordre de l’administration pour que les grandes entreprises vaccinent leurs travailleurs contre le COVID-19 ou les testent régulièrement pour la maladie virale.