juillet 3, 2022

Pertes dues à la grippe aviaire : 3 % du cheptel de ponte américain

Pertes dues à la grippe aviaire : 3 % du cheptel de ponte américain

Près de 11,8 millions de poules pondeuses – trois sur 100 dans le troupeau américain – sont mortes dans des épidémies de grippe aviaire hautement pathogène (IAHP) en moins d’un mois, selon les données de l’USDA publiées mardi. Les dernières pertes ont été de 1,46 million de poules dans le comté de Guthrie, dans le centre de l’Iowa.

  • EN SAVOIR PLUS : L’Iowa signale deux cas supplémentaires de grippe aviaire

Les poules pondeuses représentent la majeure partie des 17 millions de poulets, dindes et autres volailles domestiques perdus à cause de l’IAHP lors du premier foyer de cette maladie virale aux États-Unis depuis deux ans. Plus de 50 millions d’oiseaux, principalement des poulets et des dindes de l’Iowa et du Minnesota, sont morts lors d’une épidémie d’IAHP en 2014-15. L’Iowa est numéro 1 pour les œufs et le Minnesota est le premier État producteur de dinde. L’épidémie de 2014-15 a créé des pénuries d’œufs dans les épiceries.
Les économistes de l’USDA surveillent les épidémies de cette année pour connaître les effets possibles sur l’inflation des denrées alimentaires. « Une épidémie en cours de grippe aviaire hautement pathogène pourrait contribuer à une hausse des prix de la volaille et des œufs par une réduction de l’offre ou à une baisse des prix par une diminution de la demande internationale de produits avicoles ou d’œufs américains », ont-ils déclaré la semaine dernière. Les prix de la volaille devraient augmenter de 6,5 % cette année, soit près du triple du taux habituel.
Alors que les foyers d’IAHP ont commencé début février, le premier chez les poules pondeuses a été confirmé le 4 mars dans une ferme d’œufs comptant 496 272 poules dans le comté de Cecil, dans le Maryland, a indiqué l’USDA. Depuis lors, la grippe aviaire « à haut risque » a été identifiée dans six autres exploitations de l’Iowa, du Maryland, du Dakota du Sud et du Wisconsin. Toutes étaient de grandes exploitations comptant des centaines de milliers, voire des millions de poules.
Il y avait 390 millions de poules pondeuses aux États-Unis avant que l’IAHP n’atteigne les élevages d’œufs, de sorte que la perte de 11,77 poules équivaut à 3 % du total national. L’Iowa a perdu 7,7 millions de poules, le Wisconsin 1,76 million de poules, le Maryland 1,16 million de poules et le Dakota du Sud 124 000 poules dans ces foyers, à la date de mardi.
Quelque 1,3 dindon est mort dans 28 foyers d’IAHP cette année. La moitié de ces foyers sont apparus dans le Dakota du Sud. Le plus récent a touché 28 000 dindes dans une exploitation du comté de Hamilton, dans le centre de l’Iowa, à environ 60 miles au nord de Des Moines. Le comté de Guthrie, où s’est déclaré le foyer dans un élevage d’œufs, se trouve à environ 80 km à l’ouest de Des Moines.