juillet 5, 2022

Les paiements pour les porcs sur le marché au comptant peuvent être calculés au prorata.

Les paiements pour les porcs sur le marché au comptant peuvent être calculés au prorata.

Les éleveurs de porcs auront deux semaines supplémentaires, jusqu’au 29 avril, pour demander des paiements fédéraux afin de compenser les prix déprimés par la pandémie offerts par les conditionneurs sur le marché au comptant pendant l’été 2020, a déclaré jeudi le ministère de l’Agriculture.
Les paiements de 54 dollars par porc peuvent être calculés au prorata si les demandes dépassent le financement du programme de pandémie de porc sur le marché au comptant, a-t-il précisé.
L’USDA a annoncé ce programme en décembre dernier pour aider les éleveurs de porcs qui ont été contraints d’accepter de faibles offres au comptant pour leur stock du 16 avril au 1er septembre 2020.
Jusqu’à 50 millions de dollars étaient disponibles pour les paiements.
Les transformateurs de porc ont acheté moins de porcs et ont payé des prix plus bas pour ceux-ci en raison des épidémies de Covid-19 parmi les travailleurs des abattoirs qui ont réduit la production de porc.
Les paiements sont disponibles pour un maximum de 10 000 porcs par agriculteur.
L’USDA a annoncé la prolongation de la période de demande et les paiements éventuellement proportionnels en même temps qu’il a clarifié ses définitions d’une vente au comptant et des porcs qui sont admissibles aux paiements.
« Les seules ventes directes à l’emballeur qui sont éligibles au SMHPP sont celles réalisées dans le cadre d’une vente négociée », a déclaré l’USDA. « Les porcs vendus par le biais d’un contrat qui inclut une prime supérieure au prix du marché spot ou à une autre formule telle que le prix de découpe de gros restent inéligibles. Les porcs doivent être aptes et destinés à l’abattage pour être éligibles. Les porcs immatures (porcs) ne sont pas éligibles. »