décembre 7, 2021

Les législateurs souhaitent que l’agriculture intelligente sur le plan climatique soit maintenue dans le projet de loi « Reconstruire mieux ».

Les législateurs souhaitent que l'agriculture intelligente sur le plan climatique soit maintenue dans le projet de loi "Reconstruire mieux".

Alors que les dirigeants démocrates du Congrès tentent de réduire le coût du projet de loi sur la protection sociale et le changement climatique du président Biden, il est important de faire des « investissements audacieux … qui développent les pratiques agricoles intelligentes sur le plan climatique », ont déclaré deux démocrates de la Chambre des représentants. Les membres de la commission de l’agriculture de la Chambre ont déclaré que l’argent devrait être acheminé par le biais de programmes volontaires déjà offerts par l’USDA.
Le projet de loi « Build Back Better » devait inclure 28 milliards de dollars pour l’atténuation du changement climatique par les agriculteurs, les éleveurs et les forestiers, y compris une initiative de 5 milliards de dollars pour encourager la plantation de cultures de couverture. « Il est essentiel que nous fassions activement appel à ceux qui connaissent le mieux la terre – les agriculteurs, les producteurs, les éleveurs et les propriétaires de forêts – pour non seulement réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi pour séquestrer activement le carbone de notre atmosphère », ont écrit les députés. Chellie Pingree (Maine) et Abigail Spanberger (Virginie) dans une lettre adressée à la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et au chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer.
Pendant ce temps, des dizaines de groupes agricoles, environnementaux et d’énergie alternative ont demandé à Pelosi et Schumer d’approuver une proposition de la commission de l’agriculture de la Chambre des représentants prévoyant 2,55 milliards de dollars sur 10 ans pour étendre le programme Rural Energy for America. Il partage le coût des projets d’énergie propre dans les exploitations agricoles et les entreprises rurales.