juillet 1, 2022

Le bilan de la grippe aviaire s’élève à 2,8 millions de poulets et dindes

Le bilan de la grippe aviaire s'élève à 2,8 millions de poulets et dindes

Avec de nouvelles flambées dans l’Iowa et le Missouri, près de 2,8 millions d’oiseaux – presque entièrement des poulets et des dindes – sont morts en un mois à cause de la grippe aviaire hautement pathogène (IAHP), a annoncé lundi le ministère de l’Agriculture. La maladie virale a été identifiée dans 23 fermes avicoles et élevages de basse-cour dans une douzaine d’États depuis le 8 février, date à laquelle le premier signalement de grippe aviaire « à voie élevée » dans un élevage domestique a été signalé.

  • EN SAVOIR PLUS :Comment contrôler l’épidémie de grippe aviaire

La présence de l’IAHP a été confirmée au cours du week-end dans un élevage de dindes de 50 000 oiseaux dans le comté de Buena Vista, dans le nord-ouest de l’Iowa, et dans une basse-cour de 43 oiseaux d’espèces différentes dans le comté de Bates, dans l’ouest du Missouri, à environ 80 km au sud de Kansas City.
Ces découvertes font suite à la confirmation par l’Animal and Plant Health Inspection Service de la présence de l’IAHP dans un troupeau de 664 061 poules pondeuses du comté de Cecil, dans le nord-est du Maryland, et dans 360 000 poulets de chair du comté de Stoddard, dans le sud-est du Missouri.
Plus de 50 millions de poulets et de dindes sont morts lors d’une épidémie d’IAHP qui a sévi de décembre 2014 à juin 2015, faisant grimper le prix des œufs et laissant certaines épiceries à court d’œufs. L’épidémie a également déclenché des interdictions d’importation par certains pays contre la viande de volaille américaine ; 16 % de la viande de volaille américaine est exportée.
La liste des foyers d’IAHP de l’USDA est disponible ici.