juillet 2, 2022

La règle de la vaccination est applaudie par les syndicats des usines de viande

La règle de la vaccination est applaudie par les syndicats des usines de viande

L’obligation imposée par le ministère du travail aux grandes entreprises de vacciner ou de tester leurs travailleurs contre le COVID-19 est un pas vers une plus grande sécurité des travailleurs dans les abattoirs et autres usines de transformation alimentaire, ont déclaré les syndicats jeudi. La norme temporaire d’urgence (NTE) fixe au 4 janvier la date limite à laquelle les employés doivent être entièrement vaccinés, mais elle ne s’applique pas aux employés qui travaillent seuls, à domicile ou exclusivement à l’extérieur, une exemption qui pourrait s’appliquer à certains travailleurs agricoles.
« L’action de l’administration Biden, bien qu’elle n’aille pas assez loin, est un premier pas essentiel pour assurer la sécurité des travailleurs sur le lieu de travail, alors que les dangers du COVID-19 persistent », a déclaré le syndicat United Food and Commercial Workers. Le syndicat Retail, Wholesale and Department Store Workers a déclaré que la règle « contribuera grandement à protéger nos membres contre la contamination par le COVID-19 ».
L’UFCW a déclaré qu’au moins 497 de ses membres sont morts et qu’au moins 104 836 ont été infectés ou exposés au COVID-19 alors qu’ils travaillaient en première ligne dans le commerce de détail ou dans l’industrie de la viande. Quelque 750 000 Américains sont morts du COVID-19 au cours de la pandémie. Le ministère du Travail a estimé que la règle de vaccination permettrait d’éviter plus de 6 500 décès et plus de 250 000 hospitalisations.
« Bien que le délai de mise en conformité avec la FTA prenne les coopératives agricoles après la récolte et exempte les employés travaillant exclusivement à l’extérieur, la mise en œuvre de cette norme sera perturbatrice et elle ne contient aucune disposition permettant de garantir l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire et agricole », a déclaré le Conseil national des coopératives agricoles.
La règle de vaccination s’applique aux entreprises comptant au moins 100 employés et exige qu’ils soient vaccinés contre le COVID-19 ou qu’ils subissent un test hebdomadaire de dépistage de l’infection. Les employés non vaccinés devront porter un masque au travail.
L’USDA a fixé au 22 novembre la date limite à laquelle les employés doivent être entièrement vaccinés ou demander une exemption médicale ou religieuse. L’USDA n’a pas répondu immédiatement à une demande de renseignements sur les niveaux de vaccination de son personnel.
Pour plus de détails sur la règle du ministère du Travail, y compris une fiche d’information, un résumé et un lien vers l’avis du Federal Register, cliquez ici.