janvier 24, 2022

La Malaisie va assouplir les restrictions d’entrée des travailleurs migrants l’année prochaine – rapport du gouvernement

KUALA LUMPUR, 29 octobre (Reuters) – La Malaisie prévoit d’assouplir les restrictions à l’entrée des travailleurs migrants au second semestre 2022 afin d’atténuer une pénurie de main-d’œuvre due à une pandémie et de stimuler la production dans le secteur de l’huile de palme, selon un rapport du gouvernement publié vendredi.

La production du deuxième plus grand producteur mondial de ce légume omniprésent devrait tomber à son plus bas niveau depuis plusieurs années en 2021, après que les restrictions frontalières destinées à endiguer l’épidémie de coronavirus aient stoppé l’entrée de travailleurs de pays comme l’Indonésie, l’Inde et le Bangladesh.

Le secteur devrait toutefois rebondir l’année prochaine, en prévision de l’amélioration de la production de régimes de fruits de palmier et d’un meilleur taux d’extraction de l’huile, selon le rapport sur les perspectives économiques 2022 du gouvernement, qui a été publié avant l’annonce du budget de la Malaisie vendredi.

« La poursuite du programme national de biodiesel B20 pour le segment des transports, ainsi que la hausse de la demande d’huile de palme brute en provenance d’Inde et de Chine, devraient soutenir davantage la production d’huile de palme brute », indique le rapport.

La Malaisie dépend d’environ 330 000 travailleurs migrants en situation régulière pour transformer son abondante huile de palme en ramen, chocolats et rouge à lèvres. (Reportage de Mei Mei Chu ; édition de James Pearson)