mai 20, 2022

La grippe aviaire frappe à nouveau le Delaware, le Maryland et le Missouri

La grippe aviaire frappe à nouveau le Delaware, le Maryland et le Missouri

Quelque 3 millions d’oiseaux, presque tous des poulets et des dindes, sont morts dans des foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) depuis la première confirmation de la maladie dans des troupeaux domestiques le 8 février, a déclaré mercredi une agence de l’USDA. Les derniers foyers concernent 442 000 poulets et dindes dans des exploitations du Delaware, du Maryland et du Missouri.
L’Animal and Plant Health Inspection Service a déclaré que la maladie virale avait été confirmée dans un troupeau de 265 000 poulettes – de jeunes poules qui n’ont pas encore commencé à pondre – dans une ferme du comté de New Castle, dans le nord du Delaware ; dans un troupeau de 150 000 poulets de chair dans une ferme du comté de Queen Anne, en face de la baie de Chesapeake, à Annapolis, sur la côte est du Maryland ; et dans un troupeau de 27 000 dindes dans une ferme du comté de Jasper, dans le sud-ouest du Missouri.
Le Delaware a été l’État le plus durement touché, perdant 1,4 million d’oiseaux à cause de l’IAHP ou de l’abattage destiné à prévenir la propagation de la maladie contagieuse et mortelle. L’IAHP peut anéantir rapidement un troupeau, aussi les responsables agricoles sont-ils impitoyables dans l’éradication des troupeaux infectés.
Plus de 50 millions de poulets et de dindes sont morts lors d’une épidémie d’IAHP qui a sévi de décembre 2014 à juin 2015, entraînant une pénurie d’œufs et une hausse des prix. L’épidémie a également amené certains pays à interdire les importations de viande de volaille américaine. Environ 16 % de la viande de volaille américaine est exportée.
La liste des foyers d’IAHP de l’USDA est disponible ici.