Engager de jeunes professionnels dans la technologie des semences

Pour une croissance agricole durable et la sécurité alimentaire, la production de semences de qualité est une condition de base, étant donné que l’offre actuelle est très faible par rapport aux besoins totaux au Pakistan. C’est pourquoi le représentant local de la YPARD au Pakistan, le Dr Shehzad Basra, a organisé un atelier d’une journée sur le « Renforcement des capacités dans la technologie des semences » à l’Université d’agriculture Faisalabad le 7su

En raison de la croissance rapide du secteur privé des semences, le nombre total de sociétés semencières privées au Pakistan a atteint 766, dont 5 multinationales. La croissance vigoureuse du secteur des semences et des pesticides indique le potentiel de l’industrie moderne des semences au pays. Par conséquent, il devient crucial de soutenir le programme pakistanais de certification et de livraison des semences afin de stimuler la production de semences de qualité et certifiées pour répondre aux demandes des producteurs.

Boosting Seed Technology

YPARD Pakistan a organisé cet atelier, entre autres, afin de fournir des informations sur les semences certifiées à nos agriculteurs, d’améliorer leurs connaissances sur les techniques de préparation des terres et de gérer leurs fermes. En outre, différents représentants locaux de l’YPARD ont partagé différentes expériences sur la façon de semer les semences de manière appropriée pour une production importante, selon la méthodologie fournie par des centres de recherche comme l’Université d’Agriculture Faisalabad pour réduire l’insécurité alimentaire.

Environ 60 intervenants clés sur 225 participants de différentes régions du Pakistan ont participé à l’atelier.   Parmi les différentes présentations, il faut souligner celle faite par la Pakistan Seed Academy (PSA). Il s’agit d’une plateforme qui organise régulièrement des ateliers de formation pour dynamiser le partenariat public-privé et le développement des ressources humaines dans la technologie des semences. Les représentants de PSA ont souligné la lutte pour obtenir des investissements étrangers dans le secteur des semences ainsi que le manque d’unité de toutes les parties prenantes sous un même parapluie pour aborder efficacement les questions liées aux semences.

Premier Congrès pakistanais sur les semences?

« Dans le scénario actuel, la création de la Pakistan Seed Academy est une étape très encourageante pour assurer une liaison étroite entre les secteurs public et privé des semences », a déclaré le Dr Shakeel Ahmad Khan, invité principal. De même, il a expliqué que le Federal Seed Certification and Registration Department (FSC&RD) appuie fortement le concept de Pakistan Seed Academy proposé par l’Université d’Agriculture Faisalabad et veillera à son plein soutien à l’Université pour cette initiative.

Au cours de l’atelier, l’Association des semences du Pakistan, le FSC & RD et Crop Life Pakistan ont convenu avec l’Université d’Agriculture de Faisalabad d’organiser le premier Congrès des semences du Pakistan dans un avenir proche. Avec le soutien de la Pakistan Seed Academy, ce congrès pourrait attirer des délégués étrangers et donner une chance à nos entrepreneurs semenciers locaux d’interagir avec eux. En outre, la présence d’organisations internationales améliorerait certainement le commerce des semences dans le pays, ainsi que de façonner les normes de recherche dans la production et la commercialisation de semences de qualité.

La jeunesse pakistanaise, leader de l’agriculture durable

Le président de l’Association pakistanaise des semences, M. Salman Mahmood Khan, a souligné le rôle des entreprises semencières nationales dans l’industrie semencière pakistanaise. Il a apprécié l’idée de la Pakistan Seed Academy et a assuré la pleine collaboration des entreprises semencières nationales. Plus tard, M. Khaqan Babar, de la MD Punjab Seed Corporation, a parlé de la contribution du secteur public à l’industrie semencière du Pakistan. Il mentionne que la Punjab Seed Corporation s’est engagée à fournir des semences de haute qualité de grandes et de petites cultures, à un prix abordable à la communauté des agriculteurs afin d’améliorer le rendement agricole national par acre.

Les participants ont beaucoup appris au cours de cet atelier et ont apprécié les efforts de l’Université d’Agriculture Faisalabad pour organiser cet événement, qui représente la première étape du renforcement des capacités pour les personnes associées au commerce des semences. Pour conclure, Dr. Shahzad Basra, YPARD-Pakistan LR et Président du Département de Physiologie des Cultures de l’Université d’Agriculture de Faisalabad, a encouragé les jeunes à être les futurs leaders de l’agriculture durable au Pakistan. « Capacity building in seed technology », par Shahla Salahuddin.