mai 20, 2022

Analyste : la croissance des exportations de porc américain passe par le Sud

Analyste : la croissance des exportations de porc américain passe par le Sud

Avec le déclin des ventes à la Chine, les marchés de croissance pour les exportations de porc des États-Unis seront l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud, a déclaré l’économiste Brett Stuart de Global AgriTrends. Le Mexique a représenté 22¢ de chaque dollar d’exportations de porc l’année dernière, et huit autres nations d’Amérique latine sont appelées à devenir des clients importants pour le porc américain.
« Il y a deux très bons marchés de croissance et l’un d’entre eux est le Mexique », a déclaré M. Stuart lors d’un webinaire du National Pork Board. Le Mexique est le pays qui importe le plus grand tonnage de porc américain, mais il se classe généralement en deuxième ou troisième position en termes de valeur monétaire des ventes. M. Stuart a cité huit pays – le Nicaragua, le Salvador, le Costa Rica, le Panama, le Guatemala, le Chili, la République dominicaine et la Colombie – dans lesquels les accords de libre-échange suppriment les contingents tarifaires sur le porc américain.
 » Juste au sud de nous, ici, se trouve potentiellement un autre marché mexicain en croissance « , a déclaré M. Stuart. « Et je pense que nous pourrions atteindre un milliard de dollars pour ce groupe d’ici 2022. Donc, quand vous dites, quels sont nos marchés de croissance, en voici un qui n’a pas attiré l’attention et qui, à mon avis, est important. »
Les huit nations ont une population combinée de 128 millions d’habitants, contre 130 millions pour le Mexique, a déclaré M. Stuart. « Lorsque nous n’avons pas de droits de douane et de quotas, nous exportons beaucoup de porc. »
Un quart de la production porcine américaine, soit 7,03 milliards de livres, a été exporté l’année dernière, selon les données de l’USDA. L’USDA estime que les exportations baisseront à 6,81 milliards de livres cette année, en phase avec une légère baisse de la production de porc.